Le conseiller d'Etat et ministre des Affaires étrangères de Chine en visite au Vietnam, Wang Yi, a affirmé samedi que la Chine était prête à travailler ensemble avec le Vietnam pour maintenir la dynamique d'un développement sain, stable et global des relations entre les deux pays.

Lors d'une réunion avec le ministre vietnamien des Affaires étrangères, Bui Thanh Son, M. Wang a dit que sous la direction des hauts dirigeants des deux partis et des deux pays, les relations Chine-Vietnam ont progressé malgré les profonds changements de la situation internationale et ceux apportés par la pandémie de COVID-19.

La Chine a donné la priorité au développement des liens avec le Vietnam dans sa diplomatie de voisinage, a indiqué M. Wang, promettant le soutien ferme de la Chine à la nouvelle direction du Parti communiste vietnamien (PCV), ainsi qu'au peuple vietnamien dans ses efforts pour atteindre les "deux objectifs du centenaire" du Vietnam.

Face à des transformations rarement vues depuis un siècle, les deux parties doivent s'en tenir à leurs idéaux et convictions communs afin de faire avancer leur cause socialiste respective, a-t-il ajouté.

La Chine est prête à maintenir des échanges de haut niveau et des échanges à tous les niveaux avec le Vietnam de manière flexible malgré la pandémie, et ne ménagera aucun effort pour aider le Vietnam à contenir l'épidémie de COVID-19, a poursuivi M. Wang.

Il a espéré que les deux parties pourraient accélérer l'intégration de l'initiative chinoise "la Ceinture et la Route" dans le plan vietnamien "Deux corridors et un cercle économique", tout en promouvant la coopération dans les méga-projets et les hautes technologies, y compris la 5G, pour des avantages mutuels et des résultats gagnant-gagnant.

La Chine apprécie la position objective et juste du Vietnam sur la recherche des origines de la COVID-19, et souhaite travailler avec la partie vietnamienne pour s'opposer à la politisation et à l'étiquetage de la recherche des origines, afin de préserver conjointement la santé et les intérêts communs de l'espèce humaine, a-t-il dit.

M. Wang a exhorté les deux parties à défendre et à pratiquer un véritable multilatéralisme, à sauvegarder le principe de non-ingérence dans les affaires intérieures d'autres pays, à s'opposer aux tentatives de politisation des questions relatives aux droits de l'homme et à maintenir les droits et intérêts justes des pays en développement.

La Chine est disposée à collaborer avec le Vietnam pour se concentrer sur l'Asie-Pacifique et l'Asie de l'Est, faire résolument progresser le r?le central de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) dans la coopération régionale et empêcher les forces extérieures de porter atteinte au r?le essentiel de l'ASEAN, a affirmé M. Wang.

Les deux parties doivent poursuivre leur étroite coordination, préparer de manière réfléchie les prochaines réunions sur la coopération en Asie de l'Est ainsi que le sommet célébrant le 30e anniversaire des relations de dialogue entre l'ASEAN et la Chine, et accélérer la ratification de l'accord de libre-échange du Partenariat économique global régional (RCEP).

Concernant la question de la mer de Chine méridionale, M. Wang a dit que les deux parties, guidées par le consensus atteint par les dirigeants des deux partis et des deux pays, devaient respecter les accords existants, résoudre les différends par le dialogue et éviter les actions unilatérales susceptibles de compliquer ou d'aggraver la situation.

Il a appelé les deux parties à étendre la coopération maritime sur la base de l'égalité et du bénéfice mutuel.

La Chine est prête à travailler avec le Vietnam et d'autres pays de l'ASEAN pour faire avancer les consultations sur le Code de conduite en mer de Chine méridionale et pour parvenir rapidement à un accord efficace, ayant une portée pratique et conforme aux lois internationales, a affirmé M. Wang.

Pour sa part, le chef de la diplomatie vietnamienne M. Bui a affirmé que son pays se souvenait toujours du soutien apporté par la Chine à la révolution et à la construction du Vietnam, et qu'il était reconnaissant à la Chine pour son aide dans la lutte contre l'épidémie de COVID-19.

Le Vietnam considère toujours les relations avec la Chine comme sa première priorité diplomatique et continuera à soutenir sans équivoque la Chine sur des questions telles que la démocratie, les droits de l'homme et les régions chinoises de Hong Kong, du Xinjiang, du Tibet et de Taiwan, ainsi que la recherche des origines de la COVID-19, a-t-il dit.

M. Bui a souhaité que les deux parties maintiennent des échanges de haut niveau, effectuent des échanges dans les zones frontalières, maintiennent la fluidité des cha?nes d'approvisionnement et de production régionales, et travaillent à des percées dans la coopération pragmatique dans divers domaines, notamment la recherche et le développement de vaccins contre la COVID-19.

Le Vietnam apprécie hautement le r?le important joué par la Chine dans les affaires internationales et régionales, et est prêt à travailler avec elle pour défendre le multilatéralisme et maintenir la coordination et la coopération multilatérales, a souligné M. Bui.

Le Vietnam soutient fermement l'établissement du partenariat stratégique global entre l'ASEAN et la Chine, espère faire pression pour que le RCEP entre rapidement en vigueur et continuera à promouvoir activement la coopération Lancang-Mékong (LMC), a dit le ministre vietnamien des Affaires étrangères.

Sur la question de la mer de Chine méridionale, il a espéré que les deux parties respecteraient strictement le consensus atteint par les dirigeants des deux pays, géreraient leurs divergences avec retenue, s'abstiendraient de prendre toute mesure susceptible de compliquer la situation, continueraient à promouvoir la coopération dans le golfe de Beibu et dans les domaines de la faible sensibilité, et favoriseraient une conclusion rapide du Code de conduite en mer de Chine méridionale.

M. Wang est arrivé à Hano? vendredi pour une visite au Vietnam, première étape de sa tournée asiatique dans quatre pays, qui le mènera également au Cambodge, à Singapour et en Corée du Sud.